Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

3 décembre 2007 1 03 /12 /décembre /2007 22:08

L’Europe est le quotidien de tous les habitants de la Lorraine du Nord ! Habitant la commune d’Algrange (57) depuis 18 mois, je me réjouis de la situation géographique de cette commune : 10 minutes de Thionville, 20 minutes de Metz, 30 minutes de la ville de Luxembourg, 1h de Nancy. Et depuis 6 mois, le TGV-Est relie Thionville à Paris en 1h45. Cette proximité avec les grandes agglomérations permet un large choix dans les sorties culturelles, sportives et même gastronomiques ! J’en profite à 100%. Exemple.


Cette année, j’ai découvert qu’il ne fallait que 45 minutes pour rejoindre Trèves (Trier) en Allemagne depuis mon domicile. Cette ville, la plus ancienne d’Allemagne, accueille depuis que je suis né un marché de Noël réputé au-delà des frontières allemandes ! Ce samedi, il y avait foule devant les 95 pavillons en bois du centre-ville. Impossible de passer à côté du Gluehwein (vin chaud) à qui je décerne une mention spéciale ! A ne pas manquer non plus chaque fin d’année à Thionville depuis dix ans, l’opération « Thionville Lumières » ! Un concept inédit qui permet aux fabricants et concepteurs de lumières d’exprimer leur grandeur et leur savoir-faire en plein cœur du centre historique de Thionville. Nos yeux en redemandent ! Mon samedi s’est prolongé au Casino 2000 à Mondorf-lès-Bains (Luxembourg) pour picorer dans les somptueux buffets du restaurant « Le Manège ».  Vive l’Europe !

* Vidéo ci-dessous : dans le marché de Noel de Trèves...

 
Partager cet article
Repost0
28 novembre 2007 3 28 /11 /novembre /2007 21:56

mc-solaar-et-lionel-neutre.jpgSi vous me demandez quel est mon album préféré, je vous répondrai sans hésiter « Acoustiques » des Rita Mitsouko. Il s’agit d’un album de 13 titres enregistrés lors du concert à l’Opus Café à Paris en novembre 1996. Le concert avait fait l’objet d’une diffusion télévisée pour le compte d’un « Concert Privé » d’M6. Aujourd’hui encore, mes oreilles ne se lassent jamais d’écouter la voix de Catherine Ringer sur « Marcia Baïla », « Les histoires d’A », « Les amants » et « C’est comme ça ». Dans « Acoustiques », les Rita Mitsouko m’impressionnent par leur générosité ! C’est sûr, il y a une âme facilement perceptible qui me touche. L’âme, c’est justement tout ce qu’il reste de Fred Chichin emporté ce matin à 56 ans par un cancer fulgurant alors qu’il devait se produire ce soir sur la scène de l’Olympia. « C’est comme ça ! » est une belle conclusion à mon hommage.


Parmi les artistes qui m’impressionnent, je cite MC Solaar ! A 38 ans, le rappeur sénégalais de Villenuve-Saint-Georges connaît une longévité artistique jusqu’alors inégalée dans son milieu. Claude M’Barali de son vrai nom sait jouer avec les mots… et le public le lui rend bien depuis le début de sa carrière (1990) ! Au collège, je fredonnais « l’as de trèfle qui pique ton cœur ». Au lycée, c’était « Hasta la Vista ». Cette année, je fredonne « Da Vinci Claude », « Clic Clic » et « Carpe Diem », titres issus de l’album Chapitre 7. A l’image des artistes qui durent, MC Solaar a su se renouveler au fil des ans. Mélangeant rap, rock, reggae et variété, MC Solaar a garder sa plume poétique, originale et singulière ! Cette valeur sûre de notre patrimoine, je l’ai rencontrée ce mercredi durant une petite heure avant son concert à Yutz (57). Mes impressions ? Gentil, simple, souriant, intéressé et surtout très intéressant ! Mais Fred Chichin est mort. Alors, Carpe Diem !

Partager cet article
Repost0
22 novembre 2007 4 22 /11 /novembre /2007 18:04

volley.jpgNotre Lorraine réussit plutôt bien dans le domaine sportif ! En football, l’AS Nancy Lorraine occupe actuellement la deuxième place du championnat de Ligue 1, juste derrière Lyon. En basket-ball, le SLUC Nancy pointe à la première place de Pro A avec 8 victoires en 8 matches. Plus au Sud, les Vosges sont fières de Julien Absalon champion du monde de VTT 2007 et de ses hockeyeurs sur glace qui évoluent en ligne Magnus. L’Elite aussi pour les handballeuses messines, championnes de France 14 fois depuis 1988. Exploit toujours, mais en solo, pour Anne-Sophie Mathis qui a conservé son titre mondial de boxe WBA des super-légers cette année. D’autres clubs de la région arrivent à se créer une renommée au-delà des frontières comme le canoë-kayak, le cyclisme, le tennis et l’athlétisme. En Lorraine, le sport se porte bien !


Récemment, le club de volley de Terville-Florange (57) a rejoint celui de Vandoeuvre-lès-Nancy dans le plus haut niveau national. Du volley, je ne connaissais rien jusqu’à hier soir ! Tout juste, je me rappelle sortir du lycée les mains rougeâtres lorsque nous pratiquions ce sport avec la prof d’EPS. Situé à 10 minutes en voiture de chez moi, le gymnase de Florange accueillait ce mercredi la neuvième journée de Pro A Féminine. A l’affiche : Terville Florange contre Hainaut (59). Un match a suspens, qui s’est joué en 5 sets… et soldé par la victoire des nordistes. Terville-Florange pointe à la 13e place du championnat. Anne Neu et Muriel Schmitt, les deux seules françaises de l’équipe, devront encore se battre pour le maintien cette année. Comptez sur moi pour les soutenir !

Partager cet article
Repost0
18 novembre 2007 7 18 /11 /novembre /2007 21:08

pas-content.jpgA ne pas à avoir de raisons d’être mécontent, je me sens presque original ! A la SNCF, à la RATP et  à Air France le trafic est perturbé depuis bientôt une semaine en raison de mouvements sociaux. Les grévistes manifestent contre la réforme des régimes spéciaux de retraites. On vit plus longtemps, on travaille plus longtemps, on cotise plus longtemps ! Normal, non ? A cette grève s’ajoute la mobilisation des étudiants contre la Loi Pécresse et l’autonomie des Université. Des Universités indépendantes, pour des campus avec davantage de personnalité et davantage de moyens ! Sensé, non ? Additionnez à cette grogne celle des magistrats contre la réforme de la Justice : moins de tribunaux mais des tribunaux efficaces, avec des juges qui se concertent pour éviter des drames comme celui d’Outreau. Astucieux, non ? 


Mais la grogne populaire qui me surprend le plus, c’est la contestation de l’augmentation du salaire du président. Malgré ma bonne volonté, je ne vois pas ce qui dérange les opposants à ce rééquilibrage. 240 000 euros annuels, c’est exactement ce que touche le premier ministre. Personne n’a jamais contesté le salaire de François Fillon ! De plus, Jacques Chirac touchait mensuellement 20.000 euros lorsqu’il était à l’Elysée (soient 240 000 euros annuels) et cela n’a jamais dérangé personne non plus. Seul un livre publié en janvier 2007 intitulé « L’argent caché de l’Elysée » dénonçait l’opacité des comptes du Président. Saviez-vous qu’avant l’ère Sarkozy, le budget de l’Elysée n’était pas vérifiable par la Cour des Comptes ? La commission Balladur instaure enfin un contrôle de ce budget. « Transparence » quand tu nous tiens !

Partager cet article
Repost0
14 novembre 2007 3 14 /11 /novembre /2007 21:34

Dvendetta---Lionel.JPGIl fut une époque où tous mes camarades de classe m’appelaient « Dee Jay ». Pourquoi ? J’étais incollable sur toutes les nouveautés « dance music » et commençais à prendre plaisir à enchaîner quelques disques dans ma chambre ! C’était en 1994. Cette année-là, je faisais mon entrée au Lycée Louis Lapique à Epinal, et ma radio préférée s’appelait M40 (devenue RTL2). Tous les vendredis soirs, mes oreilles étaient scotchées au « Maxidance » de Pat Angeli, et mes samedis au « Tous en Boîte » de Pascal Rémy. Chaque classement était recopié sur un cahier. Tout mon argent de poche (20 francs par semaine) était dépensé en « CD 2 titres ».


Depuis, ma culture musicale s’est ouverte ! Et les titres « dance » qui sortent actuellement dans le commerce ont bien dû mal à m’enthousiasmer. J’ai le sentiment que les musiques électroniques d’aujourd’hui n’ont plus une âme festive. Peut-être n’ont-elles plus vocation à faire danser les gens, ce qui serait un comble ! Trop rares sont les DJ’s qui osent l’innovation ! Pourtant, il n’y a que ceux là qui réussissent : David Guetta, Bob Sinclar, Martin Solveig ont su créer chacun leurs « p’tits trucs » personnels. D’autres émergent depuis quelques mois, comme le lorrain David Vendetta, né à Longwy (54) en 1971, et qui vient d’aligner plusieurs tubes d’affilé (« Love to love you baby », « Unidos », « Break 4 Love », « Bleeding heart »). Son talent est à la hauteur de sa taille ! En regardant la photo ci-contre, vous comprenez mieux pourquoi je n’ai pas fait carrière…
Partager cet article
Repost0
9 novembre 2007 5 09 /11 /novembre /2007 22:31

ventes-disques.jpg« Monde de la radio » et « Industrie du disque » sont deux choses différentes. Aussi, je regarde en spectateur la crise du disque depuis 2002. En France, les producteurs restent inquiets après avoir annoncé ce jeudi une baisse de 20% du marché en volume sur les 9 premiers mois de l’année 2007. En 5 ans, la chute atteint les 50%. Et je reste persuadé qu’aucun acteur de la filière « musique » ne comprend ce qui lui arrive. Chacun se montre du doigt ! Les producteurs s’insurgent contre le téléchargement illégal, les artistes dénoncent leur manque de visibilité, les diffuseurs déplorent une carence dans l’originalité des œuvres, les consommateurs dénoncent les prix pratiqués. 


Qu’il est loin le temps où les disquaires écoulaient sans difficulté leurs stocks de 45 et 33 tours ! A l’ère « du tout numérique », du « tout, et tout de suite »,  la musique doit pouvoir répondre à nos attentes. Qu’est ce qui nous ferait à nouveau acheter en masse des disques ? Une baisse des prix, c’est incontestable (10 euros maximum pour un album). Mais une baisse qui s’accompagnerait d’une hausse de la qualité du produit : un poster, un clip, un beau livret et une jolie pochette devront être joints au CD. Mais le contenu reste essentiel ! La musique doit être agréable à l’oreille et doit pouvoir durer dans le temps. Koxie, Tony Parker, Cascada et Kamini ont là un beau défi à relever ! Ils ont vendu en 2007. Vendront-ils encore demain ?

   * Dossier à lire : http://www.disqueenfrance.com/pdf/N051.pdf

Partager cet article
Repost0
5 novembre 2007 1 05 /11 /novembre /2007 21:21

lio-worlds-apart.jpgLes Worlds Apart sont de retour ! Ce groupe anglais qui a connu le succès à la fin des années 90 avec les titres « Baby come back » ou encore « Je te donne » revient avec un album « Platinum Best Of » sorti le 29 octobre et un nouveau single intitulé « On écrit sur les murs » (une reprise de Demis Roussos !). Les groupies hystériques de l’époque ont grandi. La musique de ce boys-band très sympa aussi !


cd-worlds-apart2.jpgComposé de Steve, Nathan et Cal (Tim est parti fâché), le groupe a su traverser l’épreuve du temps contrairement à de nombreux autres boys band de l’époque (2Be3, Alliage, G.Squad…). Les artistes ont aujourd’hui entre 35 et 40 ans et n’ont pas chômé durant ces 10 années « d’absence ». Nathan a managé le groupe électro français « Mademoiselle », Steve a écrit de nombreuses chansons. En faisant quelques recherches sur le web, on apprend que le producteur des Worlds Apart est l’associé du frère de J.J. Goldman. On apprend aussi que Laurent Voulzy est un grand ami du groupe, qu'un titre de leur nouvel album est écrit par Asdorve (« Mon pays » Faudel, « Mourir demain » Natasha St Pier), que le groupe interprète le générique de l’émission « Le grand zapping de l’humour » sur France 2 (« Keep smiling »), que le clip du titre « On écrit sur les murs » est réalisé par Thierry Vergnes (réalisateur des clips de Nadiya, Céline Dion et Tina Arena !). Je termine cet article par un scoop : je ne serai jamais membre des Worlds Apart. « Tu n’as pas assez de cheveux » m’ont-ils dit !

Partager cet article
Repost0
4 novembre 2007 7 04 /11 /novembre /2007 18:04

C’est en regardant « Vivement Dimanche » cet après-midi qu’une ride s’est creusée sur mon visage. Peut-être même qu’un cheveu blanc a fait son apparition sur mon crâne ! L’émission présentée par Michel Drucker était consacrée à l’ex-animatrice Frédérique Hoschedé alias Dorothée. Et elle aussi a pris des rides ! Agée de 54 ans, Dorothée a pu se remémorer les bons moments des émissions Récré A2 (1978-1987) et Club Dorothée (1987-1997). Jacky, Cabu, Corbier, Ariane et Les Musclés étaient aussi invités àr témoigner du succès télévisuel qu’a eu Dorothée. 


Parmi les fidèles téléspectateurs de l’époque… il y a moi ! Je me souviens que les dessins animés proposés me plaisaient beaucoup. Je sentais que l’émission évoluait en même temps que moi ! Dorothée, c’était un peu ma grande sœur. Elle savait que petit, j’adorais Les Schtroumpfs. Plus grand, c’était "X-or" et "Hélène et les Garçons" ! Lors de son passage au Parc des Expos à Epinal en 1992, j’étais même allé la voir en concert. Pourtant, je n’ai jamais eu beaucoup de disques de la chanteuse-animatrice… mais Dorothée, c’était une religion : je prenais tout ! Dix ans déjà que cela s’est terminé. Dorothée annonce son retour en télévision (sur IDF1, la chaîne locale de l’Ile de France). La TNT avant un vrai retour sur les chaînes nationales ?

Partager cet article
Repost0
1 novembre 2007 4 01 /11 /novembre /2007 22:29

gazoil-1-euro.JPGLorsque j’ai quitté mes Vosges natales pour rejoindre Thionville (57), j’ai été surpris de la fréquentation quasi-nulle de la station essence des hypermarchés Carrefour et Leclerc. A Epinal, les pompes de ces enseignes sont régulièrement prises d’assaut ! La faute du manque de clients en Lorraine du Nord ? Les prix pratiqués au Grand Duché situé à quelques kilomètres de là ! Au Luxembourg, la TVA est à 15% contre 20,6% en France. Conséquence : le litre de gazole coûte 15 centimes moins cher sur le territoire luxembourgeois. Le tourisme énergétique se porte bien ici ! 


Comme de nombreux frontaliers, je vais faire mon plein (de gazole) au Luxembourg. A Rumelange exactement, à 18 km de mon domicile. Surprise en ce 1er jour du mois de novembre… le cap du 1 euro le litre de gazole vient d’être franchi au Luxembourg ! Les stocks de brut aux Etats-Unis sont en baisse, l’euro reste fort. Résultat : record historique du prix du baril à 96 dollars ce jeudi à New York et Tokyo ! Et les économistes sont pessimistes pour les consommateurs…car le prix du brut devrait encore augmenter pour dépasser les 100 dollars dans les prochains jours. Depuis 2004, les prix du carburant ont augmenté de 38% en France (+10% en un an pour le Diesel). Le pouvoir d’achat des français en prend encore un coup… Quelles solutions va trouver Bercy pour faire baisser le prix de l’essence 

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2007 1 29 /10 /octobre /2007 18:27

emmanuel-moire-Lionel.JPGTrès rares sont les artistes qui ont survécu à la comédie musicale dont ils ont été les héros. Daniel Levi n’a jamais réussi à sortir de la peau «  Les 10 Commandements », Damien Sargue à celle de « Roméo et Juliette ». La faute ? Le manque de personnalité du chanteur et son impuissance à imposer son style ! Mais cette année, l’exception confirme la règle : les succès en solo de Christophe Maé et Emmanuel Moire prouvent enfin qu’un avenir glorieux est possible après avoir participé à la troupe du « Roi Soleil ». Près de 400 concerts en 3 ans, tous complets. 800 000 spectateurs. Un million d’exemplaires  vendus de l’album. Les chiffres sont vertigineux ! 


Pourtant, Emmanuel Moire (celui qui incarnait le Roi Soleil depuis 2005) a le sentiment de repartir à zéro aujourd’hui. Sa tournée française « en solitaire » commence ce lundi en Lorraine. A « L’Amphy » à Yutz précisément, juste à côté de Thionville ! Une salle de 700 places multi-usages et très fonctionnelle. Mon entretien avec lui aura duré une bonne demi-heure, juste avant les balances du concert. Un tête à tête très sympa, avec un artiste qui ne l’est pas moins ! L’homme originaire du Mans a quelques points communs avec moi… si ce n’est l’inverse ! Son année de naissance (1979), sa gémellité (il a un frère jumeau qui s’appelle Nicolas) et sa gentillesse. Hein ? Comment ça j’suis pas gentil ? Bon, allez les filles… je vous le dis : Emmanuel Moire est célibataire !  

Partager cet article
Repost0