Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

4 mars 2010 4 04 /03 /mars /2010 21:15

Jeepney.jpgArrivés à Manille en soirée, capitale des Philippines d’1,6 millions d’habitants, je n’imaginais pas subir un tel choc. En même temps que le chaleureux chauffeur du taxi nous emmenait de l’aéroport vers l’hôtel, les images de détresse défilaient sous nos yeux. A Manille, des familles entières font la manche à chaque feu rouge, des adolescentes courtement vêtues attendent des clients à l’entrée des bars karaoké, les Jeepneys (Jeep ayant la fonction de bus) transportent des dizaines et des dizaines de Philippins. J’ai même vu un enfant boire de l’eau via un tuyau d’arrosage trouvé sur le trottoir. Toutefois, dans ce climat d’insécurité, les policiers sont nombreux et à aucun moment on a peur ! Finalement, peu de choses à voir à Manille… et on s’envole rapidement vers l’Ile de Negros, dans un village près de Bacolod. C’est dans une maison toute rose, cossue pour le pays, que nous posons nos valises une bonne partie de cette première semaine de vacances.

 

gecko.jpgVivre comme un Philippin, c’est se lever avec le soleil à 6h et se coucher vers 20h (avec les geckos) ! C’est aussi manger du riz au petit-déjeuner, au déjeuner et au dîner. C’est accepter des pénuries d’eau et de nombreuses coupures de courant quotidiennes. A l’image du taxi à Manille, l’accueil des habitants est très convivial : il y a autant de regards que de sourire ! Les enfants sont nombreux et constituent la principale source de bonheur dans les foyers. La plupart n’ont jamais vu de « blancs » ailleurs qu’à la télé… et nous chambrent le soir en nous appelant « Cano » diminutifs « d’Americano » ! La France ? Pour eux, c’est un Etat Américain ! D’ailleurs, l’influence américaine est perceptible : des paniers de basket à chaque coin de rue, des panneaux Coca-Cola partout, et les Philippins portent les T-Shirts de la NBA. La vie est paisible aux Philippines. Dans cette société immatérielle, chaque chose a une valeur. Bien plus que des vacances, une expérience !

Partager cet article

Repost 0
Published by lnyoyo - dans lionelcossin
commenter cet article

commentaires