Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

12 septembre 2012 3 12 /09 /septembre /2012 19:44

bofferdingMoi qui donne des cours de communication, je viens d’en avoir une bonne… de leçon de communication ! Invité hier à une soirée du réseau national DCF (Dirigeants Commerciaux de France) au Novotel Hauconcourt, je n’imaginais pas à quel point la conférence qui précédait le repas m’aurait autant intéressé ! C’est bien la preuve que les bons orateurs ont le don de fasciner et ce, peu importe le sujet. Alors quand vient « leur » sujet, celui qu’ils maîtrisent à la perfection, les métaphores et les mots choisis forment une alchimie qui tient en haleine et accélère les aiguilles de votre montre. Celui qui a su me captiver hier soir s’appelle Georges Lentz. Administrateur délégué de la société familiale « Bofferding » au Luxembourg (26 salariés), le brasseur a tout d’abord présenté l’état du marché : à maturation en Europe, le potentiel est désormais asiatique : +10% de consommation chaque année ! Au passage, la bière la plus consommée au monde est chinoise : elle s’appelle Snow. La Tsingtao ? Elle est née de volonté allemande ! Bref, oubliés les Heineken, Kronembourg et autres Leffe ! La mondialisation ne laisse que peu de place aux petits brasseurs. Dans ce contexte, Georges Lentz nous a expliqué les raisons du succès de Bofferding !

 

bofferding2Etre petit n’est pas un leurre. C’est une position qui présente bien des avantages ! A l’heure du marketing one-to-one (individualisé), seuls les « petits » sont en mesure de connaître la vie privée de leurs clients. Bofferding n’hésite donc pas à envoyer régulièrement des courriers pour féliciter ses partenaires pour tous types d’occasions (naissance, mariage, anniversaires…). La stratégie paie : la petite bière Luxembourgeoise fidélise et s’exporte dans le monde entier, y compris en Chine ! L’anecdote de l’implantation de Bofferding chez les chinois est d’ailleurs croustillante. « Il y a 3 ans, on avait un Chinois clandestin et sans le sou au Luxembourg. L’Etat lui a donné des papiers et nous de l’argent » ! raconte Lentz. De retour en Chine, l’homme lança une chaîne de restauration très rentable. Puis il revint au Luxembourg avec quelques amis influents : Bofferding fit LA présentation parfaite : « Le Luxembourg, c’est le pays le plus riche du monde ! Regardez ces photos : il y a des jolis bâtiments, des jolies routes, des jolies filles » ! Et la Chine ? « C’est pareil ! ». La suite, je la garde dans mon jardin secret. Ce Georges Lentz mérite l’admiration. Bravo !

Partager cet article

Repost 0
Published by lnyoyo - dans lionelcossin
commenter cet article

commentaires