Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

15 mars 2007 4 15 /03 /mars /2007 22:11

Ce jeudi 15 mars, la Ligne Grande Vitesse-Est a été inaugurée en grande pompe, à coup d'illuminations et de feux d'artifice. 300km qui auront coûté 4 milliards d'euros, et qui permettront au TGV de relier Metz à Paris en 1h30 (contre 2h45 aujourd'hui) à partir du 10 juin prochain. Véritablement, ce TGV capable de rouler à 320km/h est un des évenements marquants de l'année 2007 ! Et véritablement, cette inauguration aura montré les divergences entre la Lorraine du Nord et la Lorraine du Sud... presque deux régions différentes !

 

Nancy-Epinal d'un côté, Metz-Thionville de l'autre. Gare de Vandières d'un côté, Gare de Louvigny de l'autre. L'attachement à la région d'un côté, l'ouverture vers l'Europe de l'autre. Bref, Réseau Férré de France a dû revoir ses plans en dernière minute pour que cette inauguration soit appréciée par le nord-lorrain et le sud-lorrain. Ne déplaire à personne, à défaut de plaire à tout le monde ! Dès sa présentation en 2006, ce TGV aura su alimenter de nombreuses conversations : la 2e classe ne serait pas confortable, le prix du billet serait trop cher (50€ le trajet Metz-Paris), les retombées économiques ne seraient pas celles esperées ! Ce soir, on peut dire "ouf" : la première grande étape a été franchie. La suite, le 10 juin pour l'ouverture commerciale !

Partager cet article

Repost 0
Published by Lionel Cossin - dans lionelcossin
commenter cet article

commentaires

Bruno 18/03/2007 13:17

Le TGV va certainement bouleverser les modes de vie dans certains secteurs. Je pense à la Meuse, où beaucoup de gens sont persuadés qu'à 55 minutes de Pars, Verdun pourrait faire réflechir à deux fois les Parisiens en quète de logement. Je suis de ceux-là ! Le prix du foncier, des déplacements sans voiture, des trajets domicile / travail de moins d'une heure: trois atouts de poids pour les parisiens !
Et certainement aussi pour les meusiens en quète de travail ? En tout cas, des portes s'ouvrent sur ce beau département, et c'est tant mieux.