Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 14:46

A vrai dire, je ne suis pas très inspiré pour écrire cet article. Ecrire sur la séquestration des patrons de Sony, 3M ou encore FM Logistic Woippy ? Je risquerais de me mettre à dos les 55% de Français qui approuvent ces actions sociales radicales. Rien ne justifie la violence. Ecrire sur Ségolène Royal qui s’excuse auprès du Sénégal et de l’Espagne pour  les propos « déplacés » de Nicolas Sarkozy ? Je froisserais les Français qui replacent la présidente de la région Poitou-Charentes en première position des opposants au chef de l’Etat Français (14%), devant Olivier Besancenot (13%) et Martine Aubry (9%).

 

Ecrire sur les nouvelles plaques d’immatriculation en vigueur depuis quatre jours ? Je n’ai pas envie d’ouvrir le débat ridicule sur l’apparition du département à l’avant et à l’arrière de son véhicule… le principal argument des opposants à ce changement me fait sourire : « En ne sachant plus si la personne qui roule devant soi vient de Paris, on ne pourra pas anticiper sa mauvaise conduite !».  Ils sont 68% à raisonner malheureusement ainsi. Enfin, je me demande s’il est utile d’écrire sur les prochaines élections européennes. Elles concerneront pourtant 375 millions d’électeurs appelés aux urnes, dans un mois et demi. Vous faites partie des 70% qui ne voient pas l’Union comme un motif d’espoir (sondage BVA 2008) ? Ou des 53% qui se désintéressent de cette élection ? Cesser de râler après l’UE… exprimez-vous le 7 juin prochain !

Partager cet article

Repost 0

commentaires