Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

25 septembre 2008 4 25 /09 /septembre /2008 17:14

J’adhère au mouvement des Jeunes Populaires depuis avril 2006. « Poursuivez le combat, engagez vous et militez dans les associations » avait lancé Bruno Julliard à la fin de la crise du CPE (contrat première embauche). Le président de l’UNEF venait de réussir à faire retirer le texte cher au 1er ministre De Villepin, et  mobilisé 1.500.000 personnes lors de la grande manifestation du 4 octobre 2005. Face à l’ignorance des jeunes quant à la difficulté d’accéder au 1er emploi,  j’avais suivi le conseil de Bruno Julliard en adhérant chez les… Jeunes UMP de Moselle. L’année suivante fut marquée par une campagne présidentielle palpitante. Etre militant, ça y est… je sais ce que cela veut dire !

 

Les Jeunes UMP, appelés aussi Jeunes Populaires, ont élu début septembre leur nouveau président national. Au terme d’une campagne critiquée, les suffrages ont désigné Benjamin Lancar pour succéder à Fabien de Sans Nicolas dont l’âge (30 ans) ne permet plus d’être « jeune » en politique. Benjamin Lancar était hier soir à Metz afin de présenter son programme aux militants mosellans, et notamment l’opération « Pépites de la Nation » à destination des jeunes des banlieues. Mais Benjamin Lancar est aussi lucide sur l’image huppée du « jeune de droite » : le mouvement ne reflète suffisamment pas assez la jeunesse française. Il faut donc aller chercher les jeunes là où ils se trouvent, quelques soient leurs classes sociales ! Et d’ajouter la création de l’UMP- Lycées en vue de sensibiliser les jeunes qui veulent la Révolution. Oui, la Révolution !

 

Car être révolutionnaire, ce n’est plus être de gauche. C’est lutter contre les forces de l’immobilisme et du conservatisme. Bref, c’est une vraie valeur de droite !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lady Chester 29/09/2008 16:09

Je vais fermer les yeux :D

Amandine 26/09/2008 09:32

Tu refais place à la politique ! tu nous a même pas dit qu'il était à Metz !!!

Jerome 25/09/2008 20:30

Une soirée interessante et instructive ! On verra si la bonne volonté et l'entousiasme affichés hier soir se concretiseront dans les actes ;)