Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

30 mars 2008 7 30 /03 /mars /2008 12:41

Direction la Piscine Olympique de Nancy-Gentilly (54) ce samedi pour assister l’Open International de Natation Handisports, épreuve pré sélective pour les Jeux Paralympiques de Pékin. Organisée par Handisport Grand Nancy, cette après-midi a permis aux meilleurs nageurs handicapés de France (et d’ailleurs !) de participer aux courses du 50m et 100m nage libre, dos, brasse, etc. Comme chez les valides ! Au fil des séries, au fil des victoires et des records, impossible de ne pas penser au quotidien de ces personnes handicapées. Soins, autonomie, pouvoir d’achat… pour ne citer que ces problèmes. Ils ont trouvé leur épanouissement à travers le sport.

 

Accepter son handicap, c’est franchir les barrières. Celle du regard des autres par exemple. Quand je vois tous ces nageurs en maillots de bain, avec une jambe ou un bras en moins, je me dit qu’ils ont déjà gagné cette bataille sur eux-mêmes. La course pourrait être secondaire si ces sportifs n’avait pas envie d’être traité comme tels ! De cette journée, je garderai l’image de cette nageuse Mexicaine en fauteuil roulant, toujours épaulée par sa fille de 6 ou 7 ans. Une enfant heureuse par les performances de sa maman, et une maman fière d’avoir comme première supportrice sa fille. Malgré le handicap, cette Mexicaine semble être comblée par la joie de sa fille ! Cette maman a perdu l’usage de ses jambes. Elle n’en reste pas moins une maman extra ordinaire.

* Vidéo ci-dessous : couple de danseurs handicapés chinois

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Lady Chester 30/03/2008 23:54

Je suis fatiguée, j'ai cru lire "je découvre la handy-cindy sander -_-'