Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C.V.

Généralités :

 

Détenteur d'un DUT Tech de Co obtenu en 2000 à Epinal, j'ai évolué, une dizaine d'années durant, dans l'univers des radios FM avant de créer ma boîte dans le design sonore et l'évenementiel du point de vente (www.agence-cdesign.com) en 2009. La communication en général et les médias font partie de mes centres d'intérêts : j'enseigne la communication commerciale depuis 2011 à l'Université de Lorraine.


Du genre "hyperactif", j'ai un passé de danseur de rock acrobatique, d'animateur de soirées, de volontaire à AIDES, de président d'association sportive, de candidat aux élections cantonales, d'animateur radio et de présentateur de soirées. Aujourd'hui, je partage mon temps entre mon bureau de chef d'entreprise, les IUT de Metz et Thionville et les salles des fêtes où j'anime des soirées conviviales.


 

Particularités :

 

J'ai un frère jumeau, Arnaud.

Je suis fier d'être vosgien.

Je ne m'énèrve jamais.

Je suis toujours optimiste.

J'adore le chocolat.

J'ai un blog !

 

 

Pour m'écrire :

 

lionel.cossin@yahoo.fr

17 mars 2008 1 17 /03 /mars /2008 17:30

voyancejpeg.JPGSi un jour vous souhaitez connaître votre avenir, ne me le demandez surtout pas ! Mes pronostiques pour les élections municipales en Moselle ont été archi-nulles. Je voyais Jean-Marie Rausch réélu de justesse à Metz. Je voyais Jean-Marie Demange largement réélu à Thionville. Hier soir le verdict des urnes est tombé dans les deux plus grosses villes de Moselle, et me donne tort. A Metz, l’UMP divisée entre Rausch et Zimmerman n’a su rivaliser face à la liste « Ensemble pour l’avenir de Metz » de Dominique Gros (PS). Un gâchis énorme quand une analyse simple permet de comptabiliser 52% des suffrages attribués à la droite messine. A Thionville, le maire sortant quasi-élu au premier tour (il n’a manqué que 30 voix…) a été finalement battu de plus de 450 voix au second. Le socialiste Bertrand Mertz qui estimait déjà victorieux sa présence au second tour, réussi « l’inouï » (terme employé par le Républicain Lorrain) en remportant cette élection avec 51,51% des voix. Cerise sur le gâteau, le nouveau maire de Thionville s’offre aussi une place au Conseil Général, sur le canton Thionville-Ouest.

 

La droite est donc sanctionnée en Moselle. Et ça n’est pas une exception. La droite perd Strasbourg, Reims, Amiens, Toulouse, Caen, Blois, Rouen, St Etienne, Bar-le-Duc. Elle conserve Nancy, Bordeaux, Orléans, Vannes, Moulins et Toulon. Elle gagne Agen, Nice, Châtellerault, Mont-de-Marsan, Calais et la lorraine Longwy ! La gauche détient désormais 25 des 37 plus grandes villes de France (+100.000 habitants) alors qu’elle n’en disposait que de 16 avant ces élections. Mon sentiment ? La politique, c’est comme les courses de Formule 1. Un coup c’est Raikkonen, un coup c’est Hamilton. Un coup on vote à droite, un coup on vote à gauche. La différence, c’est qu’il n’y a pas d’élections tous les dimanches. Dans 6 ans, les Français voteront donc… à droite. A la condition qu’en 2012 Royal devienne Présidente de la République !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Fab 19/03/2008 21:35

Nous, on reste à droite avec un dissident UMP!! Youpi!! Mais bon, il a gagné seulement de 70 voix.... 

MOUNIR 17/03/2008 23:37

je cite...Un gâchis énorme quand une analyse simple permet de comptabiliser 52% des suffrages attribués à la droite messine... lol ce qui est a mon sens un gachis énorme c'est la droite a metz depuis toujours enfin du changement en moselle demange et son antipathie me file des boutons et rausch pas mieux, j'ai savouré cette victoire hier soir avec un énorme plaisir pour une fois je suis fier d'être thionvillois très agréable de se reveiller dans une ville socialiste...bertrand MERTZ à tout mon soutient je le soutiendrais dans son combat pour donner à tous les thionvillois le plaisir de vivre dans une ville agréable vive la gauche vive le ps et vive ceux qui y croient...n'en deplaise à tous les partisants de droite quise font insulter de sale con!

Ange ou Démon 17/03/2008 23:34

on a assez reprochéà la liste MJZ-NG-EL d'additionner "les choux et les carottes" en voulant dire qu'on ne peut pas additionner les voix des 2 listes de droite et en tirer un résultat du 2e tour. L'électorat de MJZ et NG n'aurait jamais voté pour JMR hier, il n'aurait jamais atteint les 50%, c'est de l'utopie, mais visiblement ça arrange tout le monde de dire ça...ça évite d'aborder les vrais problèmes...